Election présidentielle au Mali, juillet 2013

Le 23 juillet 2013, Dans Décryptage, Par Caludia Togbe

En dépit de la crise à la fois sécuritaire, politique et sociale à laquelle le Mali fait face, il donne une leçon de démocratie et de transparence à ses voisins d’Afrique de l’ouest. L’élection est prévue pour le jeudi 28, élection presque irréaliste; pourtant, les listes électorales sont déjà à la disposition des Malins, de […]

En dépit de la crise à la fois sécuritaire, politique et sociale à laquelle le Mali fait face, il donne une leçon de démocratie et de transparence à ses voisins d’Afrique de l’ouest. L’élection est prévue pour le jeudi 28, élection presque irréaliste; pourtant, les listes électorales sont déjà à la disposition des Malins, de diverses manières, y compris sur Internet.

Mieux, tôt ce matin, divers groupes du MNLA ont appelé les populations maliennes au calme, à la paix et à la participation au processus électoral. Ceci prouve à plusieurs égards à quel point c’était une erreur d’écarter le MNLA des discussions et négociations dès le début de la crise en 2012, puis après.

L’élection ne sera pas la solution miracle à la crise, c’est certain, mais ce sera une étape décisive. Mais ceci, seulement si le processus est un succès. Autrement, cela pourrait considérablement exacerber la crise. En définitive donc, c’est l’un des processus les incertains de cette région entachée par l’insécurité grandissante. Au lendemain des résultats, quels qu’ils soient, une nouvelle étape s’ouvrira, à la fois pour les divers groupes ethniques que pour les dirigeants maliens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *